Qui -y- a-t-il de mieux que la drogue ?

Il faut trouver quelque chose qui satisfait le besoin d'excitation, d'imaginaire, de détente, et en même temps qu'il soit socialement gratifiant. Voila le secret.

Il a découvert que la drogue préféré d'une personne correspond à sa façon propre de diminue le stress.

On va choisir une drogue qui nous va comme un gant.

Il en a conclue. On n'est pas dépend de la drogue en elle même, mais a une certain façon de gérer le stress.

A des processus chimique individuelle, ça peut être une drogue, l'alcool, le jeu, le sexe, la nourriture, le crime et les rituels,

il existe un tant de façon de modifié les processus chimique du cerveau.

Il existe trois grande famille de pulsion humaine:

l'excitation,

la détente ,

l'imaginaire.

On peut les satisfaire au moyen d'une drogue ou d'une activité.

Une fois qu'on a compris ça,

Pourquoi ne pas initier un mouvement qui permettraient aux gens de modifier les processus chimique du cerveau de façon naturelle.

Il pourrait éprouver des sentiments en positif qui bénéficieraient à l'individu et à la société.

Harvey MILKMAN

Professeur de psychologie cognitive

"Ne vous jugez pas par rapport au passé. Ce qui est utile dans l'instant et que vous avez le choix de l'amour pour l'amour et non de l'amour pour obtenir quelque chose." Aurélien

© 2018 by Aiguillon accompagnement                                                                                                                    MENTIONS LÉGALES

  • LinkedIn Social Icon